Les vêtements

Lors des périodes anciennes de la préhistoire européenne, les hommes préhistoriques devaient se protéger du froid avec des peaux à l'état brut dont ils se drapaient ou se couvraient simplement! Nous ne pouvons que le supposer car les peaux ne se sont pas conservées.
La grande révolution, c'est l'aiguille inventée il y a 20 000 ans au paléolithique supérieur par l'homme de Cro magnon pour fabriquer des vêtements à partir des peaux d'animaux. Pour ça il fallait faire des trous espacés le long de la peau à l'aide de perçoir en silex. Les aiguilles étaient taillées dans un os: avec le perçoir on creuse d'abord le trous (le chas) puis on va aller découper et tailler petit à petit tout autour du chas pour que cela prenne la forme de l'aiguille.
Ensuite, ils assemblaient les peaux avec des tendons de renne, la crinière ou la queue d'un cheval servant de fil à coudre. L'homme du paléolithique supérieur a pu coudre des anoraks ressemblant à ceux des esquimaux.

Dans la grotte de Gabillou, en Dordogne on a retrouvé une silhouette de profil d'un homme avec une capuche et portant un anorak ouvert afin de laisser passer les bras. Une statuette retrouvée portait un vêtement ajusté sur le corps et un pantalon de peau, la fourrure à l'extérieur. Lorsqu'ils devaient aller marcher sur la glace ou dans la neige, ils enroulaient des peaux autour de leurs pieds.

retour